Comment procéder pour fabriquer une tête de lit capitonnée ?

    Il existe de nombreuses manières de personnaliser la décoration de votre chambre ou plus particulièrement celle de votre lit. Parmi ces nombreuses possibilités, la tête de lit capitonnée s’avère être une possibilité intéressante qui offrira une belle apparence à votre literie. Découvrez ici les étapes à suivre pour fabriquer une tête de lit capitonnée qui sublimera la décoration de votre chambre.

    Préparer votre matériel

    Pour réaliser une tête de lit capitonnée, certains matériels sont nécessaires. La planche ou le contreplaqué sera l’élément sur lequel se montera progressivement votre tête de lit. Outre la planche, des matériels tels que la ouate, les clous de tapissiers, le tissu, le marteau, une règle et l’agrafeuse d’ameublement seront nécessaires.

    Cela dit, notez que la fabrication d’une tête de lit peut être une tâche un peu contraignante qu’il n’est pas évident de réussir quand on n’est pas un expert. L’achat d’un mur capitonné représente alors une alternative beaucoup plus simple que sa fabrication.

    Recouvrir la planche de ouate puis de tissu

    À cette étape, il faudra dérouler une quantité suffisante de ouate sur le contreplaqué. La ouate permettra d’obtenir l’effet moelleux dans votre future tête de lit. Recouvrez-la suivant le sens de la largeur tout en faisant plusieurs couches. Une fois la ouate bien disposée, servez-vous de votre agrafeuse d’ameublement pour la maintenir sur le contreplaqué.

    Pour le revêtement, il est important de choisir un tissu de qualité et dont la couleur s’accorde avec la décoration de votre chambre. Commencez par recouvrir l’ensemble planche-ouate avec votre tissu. Puis, vous devrez retourner le tout en position verticale pour agrafer le surplus de tissu à l’arrière de la planche. Tout au long de l’agrafage, il faudra veiller à ce que le tissu soit étanche sur l’ensemble et non desserré. Ceci en vue d’obtenir un ensemble bien rembourré prêt pour le capitonnage.

    Procéder au capitonnage

    En premier lieu, délimitez avec votre règle l’espacement entre les différents points de capitonnage. Cet espacement déterminera la quantité de clous de tapissiers que vous aurez à utiliser. Il est possible de choisir divers motifs pour la disposition des points de capitonnages. Vous pouvez opter pour les motifs carrés ou en forme de losange. Resserrer les motifs constitue également un très bon moyen de créer un design captivant. Il faudra toutefois apprêter la quantité de clous de tapisserie requise. Une fois ces détails clarifiés, le capitonnage peut commencer.

    À l’aide de votre agrafeuse, fixez d’abord vos points de capitonnage au contreplaqué. Contrairement à l’utilisation directe des clous de tapisserie, cela permet d’éviter d’abîmer le tissu en cas d’erreur. Si le rendu final obtenu convient à vos attentes, il est alors temps de fixer le tout. Avec votre marteau, très délicatement, fixez les clous dans chacun des points de capitonnage. Enfin, permettez-vous d’admirer le résultat, car votre tête de lit est prête à être installée.