Bien choisir ses produits d’entretien  : 4 critères pratiques

    Il existe une large gamme de produits d’entretien dans le commerce. Toutefois, certains de ces produits émettent des polluants, notamment des composés organiques volatils (COV). Ainsi, ces derniers peuvent impacter la qualité de l’air dans votre maison. Pour vous prémunir des éventuels composants chimiques nocifs pour votre santé, voici quelques astuces pour bien choisir vos produits d’entretien.

    Lire bien les étiquettes des produits et privilégier les ingrédients naturels


    Pour détecter les composants à éviter, apprenez à bien lire et à comprendre les étiquettes des produits d’entretien. Sachez que les composants les plus dangereux, selon une étude menée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et l’institut National de l’environnement industriel et des risques (Ineris) en 2019, restent le formaldéhyde, l’acétaldéhyde, l’acétone, l’acétonitrile, le limonène et l’isopropanol. Gardez bien donc ces noms en tête lorsque vous achetez des produits de nettoyage professionnels ou des produits ménagers.

    Par ailleurs, privilégiez dans la mesure du possible les produits fabriqués à base d’ingrédients naturels tout en vous méfiant des huiles essentielles. Le jus de citron, le vinaigre, le bicarbonate de sodium, les cristaux de soude, le savon noir et le savon de Marseille demeurent des ingrédients naturels efficaces et peu nocifs pour la santé. Aussi, nous vous conseillons de choisir un produit d’entretien multi-usage afin d’éviter les interactions entre diverses substances susceptibles de favoriser la formation de COV.

      Comment nettoyer les joints de carrelage ?

    Choisir son produit d’entretien : peut-on se fier aux labels  ?

    Les labels s’accordent par les organismes de certification indépendants et permettent de reconnaitre rapidement les produits plus respectueux de l’environnement et de la santé. De quoi faciliter votre choix. En France, pour les produits d’entretien, il existe quatre principaux labels : Écolabel européen, Ecocert, Nature et Progrès et NF Environnement. Nature et Progrès et Ecocert disposent des cahiers des charges les plus stricts.

    Les normes Écolabel et NF Environnement montrent que le fabricant adopte une démarche vertueuse en termes de préservation de l’environnement, mais elles n’interdisent pas l’emploi de certains produits chimiques. Notez qu’un produit qui n’affiche pas un label n’est pas forcément moins bon. En effet, payer le processus de labellisation demeure parfois une question de budget. De plus, si un label reste une plus-value, il ne constitue pas un gage de perfection. Il s’avère intéressant de vérifier la composition du produit sur l’emballage.

    Éviter les parfums dans les produits


    Pour la sélection de vos produits d’entretien, préférez les produits non parfumés
    . En réalité, les parfums se composent généralement d’éléments nocifs et s’avèrent inutiles concernant l’entretien au sens strict du terme. Retenez qu’un intérieur propre et sain ne signifie pas un intérieur qui sent bon le parfum.

    D’un autre côté, sachez qu’en 2019, l’association 60 millions de consommateurs a créé un système simplifié dénommé le Ménag’Score. Fonctionnant un peu comme le Nutri’score, ce système permet de classer les produits en leur attribuant une note de A à E, A étant la note donnée aux produits d’entretien les plus vertueux et affichant le moins de risques. Une étude réalisée sur 108 produits a également permis à ladite association d’évaluer la toxicité de ces produits sur la santé et sur l’environnement. Le résultat montre que parmi les produits d’un même fabricant, certains peuvent être notés A là où d’autres présentent la note D ou E.

      Comment stocker ses meubles ?

    En outre, le Ménag’Score renseigne sur les limites des labels écologiques. Certains produits se retrouvent avec une note assez médiocre alors qu’ils portent un label. Ceci étant, il s’avère important de toujours vérifier la composition des produits indiquée sur l’étiquette afin d’éviter les composés nocifs.  

    Autres éléments à considérer pour bien choisir son produit d’entretien

    Pour un meilleur choix, un produit d’entretien doit :

    • Présenter un étiquetage conforme à la réglementation ;
    • Disposer d’une fiche de donnée de sécurité (FDS) qui indique les informations de conservation et les incompatibilités ;
    • Offrir un bon rapport performance/tolérance (respect des éléments composant les surfaces) ;
    • Assurer une efficacité adaptée aux salissures à nettoyer (salissures incrustées, souillures biologiques ou organiques, etc.) ;
    • Être adapté à l’usage revendiqué et à la nature de l’eau ;
    • Disposer d’un taux de biodégradation élevé (supérieur à 80 %) ;
    • Garantir une toxicité minimale pour l’environnement et la santé des utilisateurs ;
    • Offrir un conditionnement adéquat (stable au froid, à la chaleur, à la lumière et à l’air) et un bon rapport qualité/prix.

    En tenant compte de tous ces critères, vous pouvez désormais choisir vos produits d’entretien en connaissance de cause.

      Pose fenêtre en tunnel: Une manière élégante et pratique de mettre en valeur votre maison !