Quelle pompe a chaleur choisir : conseils de choix et d’installation

    Une période de chauffage prolongée peut entraîner des coûts de chauffage élevés. Pour chauffer des locaux avec des sources d’énergie classiques, comme le gaz et le mazout, il faut mettre la main à la poche et les coûts énergétiques augmentent d’année en année. Ainsi, la première question qui se pose souvent est : quelle pompe à chaleur choisir ?

    Pourquoi choisir une pompe à chaleur ?

    La pompe à chaleur est une alternative économique et durable aux sources d’énergie conventionnelles. Elle utilise la chaleur de l’air, de l’eau ou de la terre environnant pour son fonctionnement. Autrement, elle fonctionne à l’aide de l’électricité, mais contrairement aux chauffages électriques, la majeure partie de l’énergie provient de son environnement.

    Les pompes à chaleur sont actuellement la source de chauffage la plus écologique. En effet, contrairement aux combustibles fossiles, elles ne polluent pas l’environnement. L’approche moderne, tant dans la construction d’installations économes en énergie que dans le remplacement de systèmes de chauffage obsolètes, a fortement accru l’intérêt pour ce mode de chauffage. Sans oublier que le prix d’une pompe à chaleur est actuellement adapté à tous les budgets.

    Typologie

    Si vous vivez dans une ville où les hivers sont particulièrement froids, vous aurez certainement intérêt à acheter un appareil qui chauffe vos pièces. Il existe de nombreuses options, notamment les pompes à chaleur. Il s’agit essentiellement de machines équipées d’une technologie spécifique basée sur la consommation de sources naturelles. Pour comprendre leur fonctionnement, il faut savoir qu’ils ont un mécanisme réversible. Ce qui signifie qu’ils sont capables à la fois de chauffer une pièce et de la refroidir.

    L’objectif est le même dans tous ces appareils, bien que le système utilisé diffère. Tout d’abord, il existe des pompes à chaleur qui fonctionnent avec l’énergie aérothermique, c’est-à-dire dont l’air est la source. Il en existe deux types : les pompes à chaleur air/air et les pompes à chaleur air/eau. Dans le premier cas, l’air extérieur est extrait et transformé en air plus chaud. Dans le second cas, la chaleur extraite est transformée en eau chaude et distribuée dans toute la maison par des conduits.

    Deuxièmement, il existe des modèles géothermiques. Ce qui signifie que la source d’énergie est la terre. Ce type de pompe est doté d’un système qui absorbe la chaleur du sol et la transmet à l’appareil lui-même.

    Enfin, il existe des pompes à chaleur qui fonctionnent par hydrothermie, c’est-à-dire où l’eau est la source. Ce sont les modèles eau-eau. Au vu de toutes les typologies, il faut noter que le système air-eau est le plus utilisé aujourd’hui.

    Consommation

    En plus de vous intéresser au coût d’une pompe à chaleur, vous devez également savoir quelle sera votre consommation. Après tout, il ne sert pas à grand-chose d’acheter un appareil bon marché s’il vous donne un mal de tête chaque fois que la facture arrive.

    La bonne nouvelle est que les pompes à chaleur consomment généralement beaucoup moins que d’autres types de systèmes de chauffage, comme les radiateurs électriques. En gros, on peut dire que pour une puissance thermique d’environ 3 kW, une puissance électrique d’environ 1 kW sera nécessaire. Si l’on considère la consommation des radiateurs traditionnels, on constate que ce rapport est de 1:1, c’est-à-dire 1 kW de puissance thermique pour 1 kW de puissance électrique.

    La conclusion n’est autre que les économies sur la facture si l’on opte pour les pompes à chaleur. En d’autres termes, nous pouvons dire que pour chauffer une pièce, vous n’aurez besoin que de 25% de l’énergie qui serait nécessaire à un autre type de système de chauffage, le résultat étant le même. Dans tous les cas, regardez toujours le certificat d’efficacité énergétique : plus la note est proche de A, mieux c’est.

    Puissance

    Pour vous donner une idée de la machine dont vous avez besoin, prenons un exemple : pour une pièce mesurant jusqu’à 10 m², il est possible qu’une pompe à chaleur d’environ 2,5 kW soit amplement suffisante. Si votre projet est de chauffer une pièce plus grande, jusqu’à 30 m2, vous devrez opter pour des machines d’une puissance supérieure de 5 kW.

    À cet égard, vous pouvez également vous demander si vous avez besoin d’un système split ou multi-split. Ces concepts font essentiellement référence au fait de savoir si vous avez besoin d’une unité intérieure ou de plusieurs unités interconnectées pour chauffer les différentes parties de la maison.

    Niveau sonore et autres extras

    En plus d’opter pour une pompe à chaleur performante et économique, vous devriez également examiner de près des caractéristiques telles que le niveau sonore. Normalement, ce n’est pas un problème avec ces appareils, mais il est préférable d’en être sûr.

    Vous pouvez également être intéressé par des extras tels que le flux d’air 3D (pour une émission d’air plus efficace), le système antibactérien et d’autres fonctionnalités, comme la possibilité de programmer son allumage ou son extinction ou de le contrôler depuis votre téléphone portable.