Ce qu’il faut savoir avant d’installer une motorisation de portail

    Grâce à l’évolution de la technologie, il est désormais possible de gérer le fonctionnement et la sécurité de votre maison à distance avec ce qu’on appelle la domotique. La mise en place d’un portail motorisé figure ainsi parmi les dispositifs utilisés dans ce domaine. Grâce à son aspect pratique et son prix de plus en plus accessible, ce système est largement utilisé aussi bien par les particuliers que par les entreprises. Mais comment fonctionne le portail motorisé et quels sont ses atouts et ses faiblesses ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

    Fonctionnement d’un portail motorisé

    Pour pouvoir être opérationnel, le portail motorisé dépend d’au moins 4 éléments à savoir le moteur, le boîtier émetteur-récepteur, la télécommande et enfin, l’arrivée électrique. C’est par exemple le cas de la morotisation de portail proposée par le site SCS Sentinel .

    Le moteur

    Comme son nom l’indique, le portail motorisé est doté d’un moteur électrique qui permet d’assurer l’ouverture et la fermeture automatisées de l’accès à votre maison. Il faut ainsi savoir qu’il existe différents modèles de moteurs : la motorisation enterrée, la motorisation fixée au portail, la motorisation à bras, à roues, à vérins… Pour chaque type de portail, il existe un moteur adapté.

    La télécommande et le boîtier récepteur

    Les modèles classiques de motorisation de portail utilisent une télécommande à pile reliée au boîtier émetteur-récepteur par fréquence hertzienne. Ce dispositif vous permettra alors de commander à distance l’ouverture et la fermeture du portail. Il faut ainsi savoir que chaque boîtier est compatible avec une télécommande spécifique. Il est également nécessaire d’effectuer la programmation de la télécommande avant de pouvoir l’utiliser.

    À noter aussi que les modèles plus récents de motorisation de portail utilisent le réseau wifi pour fonctionner. Dans ce cas, vous n’aurez plus besoin de télécommande. À la place, vous aurez à utiliser votre Smartphone.

    L’arrivée électrique

    Le moteur électrique du portail motorisé nécessite en principe une arrivée électrique de 220 volts. Néanmoins, certains modèles peuvent disposer d’une alimentation électrique autonome grâce à une batterie.

    Avantages et inconvénients de ce système motorisé

    L’utilisation d’un portail motorisé comprend différents avantages. Le premier intérêt est bien évidemment l’aspect pratique. Plus besoin d’ouvrir manuellement le portail lorsque vous faites sortir ou entrer votre véhicule. Pour ce faire, il vous suffira d’utiliser la télécommande sans avoir à sortir de votre véhicule. Cela constitue un gain de temps considérable si vous êtes pressé.

    Le système motorisé améliore également la sécurité de votre propriété puisque seule la personne ayant la télécommande en sa disposition pourra passer par l’accès qu’elle contrôle. Il est donc important de garder ce dispositif à portée de mains.

    Et enfin, l’installation d’un système motorisé sur votre portail et sur d’autres accès tels que la porte de garage permet d’offrir à votre propriété un aspect plus moderne et plus sophistiqué.

    Bien évidemment, ce dispositif n’est pas dénué d’inconvénients. Comme vous pouvez vous en douter, le moteur électrique ne fonctionnera pas en cas de défaillance du système électrique. Et il peut parfois y avoir des interférences dans la mesure où un système motorisé est également utilisé dans le voisinage. Dans ce cas, une réinitialisation et reprogrammation de la télécommande permet de résoudre le problème.