Les méthodes pour éradiquer les chenilles processionnaires

    Les méthodes pour éradiquer les chenilles processionnaires

    Les chenilles processionnaires représentent un véritable fléau pour notre environnement et notre santé. Ces insectes, qui se développent sur les pins ou les chênes, sont particulièrement dangereux pour l’homme et les animaux en raison de leurs poils urticants. De plus, elles causent d’importants dégâts dans les jardins et les forêts.

    Voyons ensemble différentes méthodes pour faire face à la prolifération des chenilles processionnaires, notamment par le biais de pièges et de prévention.

    Prédateurs naturels des chenilles processionnaires

    L’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre les chenilles processionnaires est d’encourager la présence de leurs prédateurs naturels, tels que les mésanges, les chauves-souris ou encore les guêpes ichneumon. Plusieurs études montrent que la mésange serait le prédateur idéal des chenilles processionnaires, car elle se nourrit essentiellement d’insectes et peut consommer jusqu’à 25 chenilles par jour.

    Nichoirs pour mésanges

    Pour attirer les mésanges dans votre jardin, n’hésitez pas à installer des nichoirs spécialement conçus pour ces oiseaux. Placez-les en hauteur, à l’abri des vents dominants et, si possible, orientés vers le sud ou l’est. Changez régulièrement la nourriture et l’eau présente dans les nichoirs pour éviter le développement de maladies.

    Arbustes et plantes attractives

    Pensez également à planter des arbustes et des plantes riches en insectes, comme les bouleaux, les saules ou les aubépines. Ces végétaux favoriseront la présence d’insectivores tels que les mésanges et les chauves-souris, qui se nourrissent de chenilles processionnaires.

      Auvent de cuisine : notre guide complet

    Pièges contre les chenilles processionnaires

    Des experts utilisent un ecopiège ou un piégeage par phéromones pour capturer les papillons mâles et limiter ainsi la reproduction des chenilles processionnaires. Plusieurs types de pièges sont disponibles sur le marché :

    Colliers piège

    Le collier piège est un dispositif qui se place autour du tronc d’un arbre infesté par les chenilles processionnaires. Il empêche ces dernières de grimper jusqu’aux branches et aux aiguilles de l’arbre, où elles puissent causer des dégâts. Le collier piège consiste généralement en une bande de plastique recouverte d’une substance adhésive attrayante pour les chenilles.

    Pièges à phéromones

    Les pièges à phéromones sont conçus pour attirer les papillons mâles à l’aide de substances chimiques (les phéromones) imitant l’odeur des femelles. Les papillons sont alors capturés dans le piège, ce qui limite leur reproduction et contribue à réduire la population de chenilles processionnaires.