Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Toiture et plancher

Comment traiter la toiture ? Deux options sont ouvertes : soit reproduire l’ancien toit en pente, soit opter pour un toit-terrasse. Le choix de la toiture fera une bonne part du caractère architectural de la maison, une fois les travaux terminés.

toitures-tuile-canalLA TOITURE INCLINEE

Remettre l’ancienne charpente et la couverture sur la surélévation constitue la solution la plus économique. Elle peut aussi permettre de très peu toucher à l’apparence de la maison – hormis sa hauteur, en conservant sa forme d’origine. Il peut d’ailleurs s’agir d’une exigence du plan local d’urbanisme, qui exige parfois la présence de toits inclinés (avec précision d’un pourcentage de pente).

Si la hauteur du bâtiment est contrainte, la présence d’une toiture en pente peut toutefois limiter la surface habitable, en recréant des combles (voir J’aménage > Les combles). Elle ajoute en outre du poids à l’ensemble, les matériaux de couverture étant assez lourds.

En présence d’une toiture en pente, avec une charpente traditionnelle, pourquoi ne pas profiter des volumes exceptionnels sous la toiture, en créant une pièce cathédrale ? Il n’y aura alors pas de plancher intermédiaire et vous bénéficierez de trois ou quatre mètres de hauteur dans les pièces d’étage. Cela n’est toutefois possible que si la toiture est très bien isolée.

Voir Je rénove > Ma toiture

Autre option, recréer des combles au-dessus de la surélévation, par exemple pour un grenier. A moins que vous ne souhaitiez aménager ces combles, et créer ainsi d’un coup deux niveaux de vie supplémentaires !

Voir J’aménage > Les combles

LA TOITURE-TERRASSE

L’alternative à la toiture inclinée est le toit plat. Il s’agit d’une réalisation très technique, car l’étanchéité et l’écoulement des eaux doivent être parfaits. Il faut en outre prévoir une bonne isolation, par l’intérieur ou par l’extérieur du toit-terrasse. Le toit-terrasse peut être au choix accessible ou non. Il peut même accueillir une végétalisation (voir Equipement).

L’esthétique de la toiture-terrasse est beaucoup plus contemporaine que celle de la toiture inclinée. Ce procédé est d’ailleurs prisé par les architectes, qui recherchent fréquemment la sobriété.

LE PLANCHER

En surélevant votre habitation, il vous faudra créer un plancher haut, qui servira de sol dans le nouvel espace créé. Une fois la toiture ôtée, des poutres seront placées dans la largeur de la maison. Puis une dalle sera mise en place, reposant sur ces poutres.

La contrainte est similaire à celle qui préside au choix des murs : la légèreté. Plusieurs procédés permettent d’atteindre cet objectif. Une première solution consiste à couler, sur des poutres béton, une dalle en béton allégé, avec de l’argile ou du polystyrène, ce qui réduit le poids sans altérer la résistance mécanique. Autre possibilité, le bois. Sur les poutres (en I, pour la légèreté), est vissée une dalle en bois (voir Equipement). Les poutres métalliques peuvent également être utilisées, avec un plancher associant bacs acier et béton (voir Je construis > Ma maison en acier)

Voir aussi J’aménage > Combles

Il ne faut pas hésiter à isoler correctement ce nouveau plancher. Cela évitera la transmission des bruits entre les étages. De plus, la chaleur sera conservée dans les étages inférieurs, alors qu’un plancher haut non isolé risque de créer du froid dans la partie basse et du chaud sous les toits ! (Voir Equipement et Je rénove > J’isole).


 

Besoin de rénover votre toiture ?

Estimez le coût de votre projet en quelques clics !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres