Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

La porte de garage

On choisira sa porte de garage en fonction du style recherché, de la place disponible (au plafond, ou sur les côtés du garage), de son dépassement à l'ouverture, de son mode et de sa fréquence d'utilisation, des conditions climatiques, et de la sécurité souhaitée.

porte-garage 37465415La porte de garage basculante (débordante ou non - à contrepoids)

La porte de garage basculante est constituée d'un panneau unique qui bascule vers le haut et vient se placer parallèlement au plafond à l'ouverture. Il existe deux versions. Celle à contrepoids (non débordante) évite que la porte ne déborde vers l'avant en s'ouvrant, ce qui est indispensable quand le garage donne directement sur une voie ou un trottoir, mais est au détriment de l'espace intérieur, contrairement à la version débordante.

 

Les matériaux les plus courants sont l'acier galvanisé et/ou peint et le bois.

Il n'y a en général pas d'isolation thermique, mais des modèles double paroi en sont pourvus.

On peut intégrer dans cette porte un portillon d'accès piéton.

Une motorisation électrique à télécommande est en général proposée en option.

La porte de garage sectionnelle

La porte de garage sectionnelle est constituée de plusieurs panneaux articulés comme ceux d'un volet roulant et qui se glissent à l'ouverture, guidés par des rails, soit au plafond, soit latéralement sur un des côtés du garage, suivant le modèle. Elle se déplace au plus près des parois et sans déborder et donc convient parfaitement aux garages de dimensions limitées.

Les matériaux les plus courants sont l'acier galvanisé et/ou peint ou l'aluminium peint, auquel cas une isolation performante est en principe intégrée entre deux parois de tôle, et le bois.

Un accès piéton est disponible sur la version à ouverture latérale.

Une motorisation électrique à télécommande est proposée en option.

La porte de garage à ouverture enroulable

C'est en fait la réplique, en plus grand, d'un volet roulant de fenêtre, avec des lames en métal peint (aluminium le plus souvent) reliées par des agrafes, garnies en principe d'une bonne isolation, et qui s'enroulent à l'ouverture dans un coffre situé en partie intérieure contre le linteau. Sauf si le plafond est trop bas pour accueillir le coffre, cette porte est particulièrement indiquée pour le gain d'espace qu'elle procure.

La porte à ouverture enroulable peut être motorisée, mais ne permet pas l'intégration d'un portillon pour piétons. Prévoir une manivelle de secours en cas de coupure de courant.

La porte de garage à ouverture pliante (vers l'intérieur) ou battante (vers l'extérieur)

Ce type de porte est employé depuis de nombreuses années et a maintenant moins la faveur du particulier. Un dégagement est nécessaire pour l'ouverture : il détermine le type de porte, pliante ou battante. Si le garage donne sur un trottoir, l'option battante ne doit pas être retenue pour la sécurité des piétons.

Le matériau de cette porte est souvent le bois (un entretien régulier est nécessaire), mais également le PVC ou l'acier et l'aluminium laqué. Cette porte peut éventuellement être motorisée, en employant une motorisation de type portail battant (attention à l'encombrement).

La porte de garage à ouverture en accordéon

Elle se replie latéralement, sans déborder à l'extérieur, en étant guidée par un rail, et se groupe en pleine ouverture sur la largeur d'un seul vantail : son encombrement intérieur est donc très faible, et le plafond est laissé libre d'accès. Elle est disponible en presque tous les matériaux courants de porte de garage.

L'accès piéton seul est toujours possible.

Envie d'un garage ?

Budgétisez le coût de votre projet en quelques clics !


En savoir plus Aménagement maison Garage

Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres