Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(1)

La brique alvéolaire Monomur

La brique de terre cuite ne se limite plus à la brique traditionnelle. Il faut désormais compter avec un produit-phare, qui a gagné beaucoup de parts de marché ces dernières années : la brique Monomur.

Principe

briques_monomurLa brique monomur, produit de grande dimension (de 30 cm à 42,5 cm d’épaisseur,  et 50 cm demain), est composée de multiples alvéoles horizontales. Elles emprisonnent de l’air, qui, immobile, est un excellent isolant thermique.
La brique monomur présente donc la caractéristique de ne pas nécessiter d’isolation complémentaire. On parle alors d’isolation répartie.

Mise en œuvre

La brique monomur s’assemble à l’aide d’un joint mince, appliqué à la rouleuse. Elle présente sur la partie verticale un système d’emboîtement. Dans les régions de faible risque sismique, le remplissage des joints verticaux n’est pas nécessaire. En revanche, en zone sismique, il faudra remplir aussi cet espace. La mise en oeuvre réclame une attention et une précision toute particulière et ne souffre pas de défaut d'alignement. La pose du premier rang doit se faire au niveau laser. Il est préférable d'avoir à faire à un spécialiste pour ce type de mise en oeuvre pour éviter toute mauvaise surprise et ne pas perdre les bénéfices thermiques intrinséques au matériau en générant des ponts thermiques.

Le passage des gaines devra faire l’objet d’un soin tout particulier. Il faut éviter de percer la brique monomur, ce qui entamerait sa performance thermique.

Performance thermique

La brique monomur accroît régulièrement son épaisseur, pour passer le cap des réglementations thermiques toujours plus exigeantes. C’est d’ailleurs aussi le cas pour les isolants rapportés (laines de verre ou de roche, ouate…).

Voici un tableau avec les coefficients de déperdition thermique et les résistances thermiques du mur enduit pour les principales épaisseurs de monomur. Ces données sont extraites du site Internet de l’un des principaux fabricants de briques monomur.

Pour le détail des concepts de déperdition et de résistance thermiques, cliquez ici. Rappelons que plus le R est élevé, plus le mur est isolant, et que plus le U est petit, moins le matériau laisse passer de chaleur.

 

24 cm

30 cm

36,5 cm

42,5 cm

49 cm

Résistance thermique R de la brique enduite deux faces

2,27

2,77

3,40

4

4,59

Coefficient U de déperdition du mur fini

0,41

0,34

0,28

0,24

0,21

 

Signalons en outre que la planelle de terre cuite, positionnée en bout de plancher au niveau de la jonction avec le mur, assure la continuité de la paroi et réduit fortement le pont thermique.

La monomur contribue en outre activement au confort d’été. Le déphasage est long, ce qui signifie que le matériau conserve longtemps la chaleur accumulée avant de la restituer dans le bâtiment. Elle limite donc le besoin en climatisation.

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres