Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Le bilan carbone de la maison en béton : savoir déméler le vrai du faux

Le béton n'a pas une très bonne image environnementale. Il est souvent accusé d'avoir une bilan carbonne négatif. Ses concurrents, en particulier le bois, insistent sur les gaz à effet de serre émis lors de sa cuisson. Cependant, cet argument ne semble pas résister longtemps à une compréhension plus réfléchie de l'impact environnemental des différents systèmes constructifs.

maison-choix-energieUne étude, conduite par CIMBETON, met en évidence que les six grands systèmes constructifs (béton banché, bloc béton, béton cellulaire, briques, Monomur de terre cuite ou ossature bois) ont globalement le même volume d'impact environnemental.

Cette étude est disponible en téléchargement sur le site www.infociments.fr

Une production locale

Les blocs béton sont produits dans 400 usines en France, réparties sur tout le territoire. Le transport de ces blocs béton est donc limité par rapport au bois (généralement importé) ou à la brique (quelques usines seulement sur le territoire) qui elle aussi nécessite une cuisson à haute température.

Des ressources variées

Les granulats servant à la fabrication du béton sont puisés généralement à proximité des usines. Ils peuvent provenir du recyclage d'anciens matériaux (notamment d'anciens blocs de béton), ou de résidus de mines anciennes et désaffectées.

Une cuisson modérée

La principale source d'énergie grise d'un matériau de structure comme le béton provient de sa cuisson. Or, seul le ciment est cuit (à très haute température) dans le béton. Il ne représente que 8 % des ingrédients.
L'impact de la cuisson est donc assez limité sur la consommation énergétique totale.

Un matériau sans entretien

Dissimulé derrière la finition extérieure et le doublage intérieur, le béton ne nécessite aucun entretien. Il résiste bien à l'épreuve du temps. 

Un matériau recyclable

Le béton est un déchet inerte. Une fois le bâtiment démoli, il peut entrer dans la fabrication de nouveaux bétons, ou servir de remblais pour les routes.

Une démarche NF FDES

Le bloc béton fait l'objet d'une fiche de déclaration environnementale et sanitaire (FDES), une démarche normalisée qui étudie les impacts d'un produit sur la santé et l'environnement tout au long de son cycle de vie.

Plus de cent usines de fabrication de blocs béton sont entrées dans la démarche. Leurs produits sont identifiés par la marque « NF FDES », décernée à l'issue d'un audit sur le site de production.

Retrouvez notre dossier complet sur la construction béton.

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres