Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Le bloc béton à isolation répartie

Certains blocs béton intègrent des matériaux qui lui confèrent un pouvoir isolant ; ce qui évite de devoir ajouter systèmatiquement une isolation thermique complémentaire ou rapportée. Il est parfaitement adapté à la construction en béton. C'est ce que l'on appelle l'isolation répartie.


C'est le cas du béton cellulaire, mais aussi des blocs béton comprenant des granulats spécifiques. Des fabricants de blocs béton traditionnels parient également sur le remplissage des creux avec un isolant.
D'autres blocs béton, enfin, combinent ces deux dernières solutions pour construire en béton.

Le béton cellulaire

beton-cellulaire 30648986Le béton cellulaire se compose de sable, de chaux, d'aluminium (en pâte ou en poudre), de gypse. Ce mélange conduit à la formation de bulles d'air dans les blocs pleins, ce qui lui confère un fort pouvoir isolant.
La résistance du mur peut en effet atteindre 3,46 m2.K/W pour des blocs béton de 30 cm d'épaisseur et 4,24 pour des murs en 36,5 cm. Le coefficient du déperdition thermique du béton cellulaire se situe aux alentours de 0,10, variable selon les gammes de produits.

L'air emprisonné est en outre intéressant pour l'isolation acoustique. Les dernières générations de béton cellulaire permettent d'atteindre un coefficient de réduction acoustique de 49 dB, alors que la réglementation n'exige que 30. Il existe également des poutres de béton cellulaire pour la réalisation des dalles de plancher.

Les blocs de béton cellulaire se mettent en oeuvre à l'aide d'une colle ou d'un mortier spécifiques, d'une épaisseur de 2 mm environ.

Les agrégats isolants

Certains industriels ont eu l'idée de mélanger au béton des produits à fort pouvoir isolant. C'est le cas de la pierre ponce, qui permet d'atteindre un coefficient de déperdition thermique de 0,39 et une résistance thermique du mur proche de 2,5. Les besoins d'isolation ne sont pas totalement satisfaits, mais tout de même sensiblement diminués.

Les bétons avec des billes d'argile expansée se situent grosso modo au même niveau de déperdition thermique. Il existe également des solutions à base de schiste expansé, dans la même veine que les deux précédentes.

Ces produits se mettent en oeuvre avec des joints minces. Leur épaisseur est généralement supérieure à celle des blocs béton traditionnels, dépassants souvent les 30 cm.

Les blocs avec isolant intégré

Parmi les dernières innovations, il faut signaler le bloc béton avec isolant intégré. Avec 10 cm de polystyrène pris entre deux couches de béton, le bloc béton peut atteindre un coefficient de déperdition thermique de 0,31. Des blocs béton en forme de L, pour les angles, assurent la continuité de l'isolation thermique. Cette solution est appelée à se développer dans les prochains mois. Elle peut dans certaines de ces solutions offrir des propriétés complémentaires dites d'inertie thermique offrant des avantages complémentaires.

Parcourez notre dossier sur la maison en béton pour tout savoir sur ce type de construction.

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres