Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le mardi 13 août 2013

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(1)

Tout savoir sur la maison en acier

L’acier est rarement envisagé comme un matériau de structure possible pour sa maison. Pourtant, la construction en acier ou la maison à ossature métallique est très fréquente dans notre environnement. Les gares des grandes villes, les grands magasins, les passages parisiens sont fréquemment construits en acier. Plus proches de nous, dans le champ de la maison individuelle, les célèbres maisons Phénix des années 60 sont elles aussi construites en acier.

Associé aux bâtiments tertiaires, l’acier a toute sa place dans la construction neuve d’aujourd’hui. Il offre rapidité de mise en œuvre, durabilité et liberté tant dans le dessin de la maison que dans le choix des équipements qui la composent. Le principe constructif en acier est voisin de celui de l’ossature bois. Un squelette métallique sert de structure à la maison. Il est ensuite habillé, de sorte que personne ne peut deviner à première vue quel est le matériau de structure.

OSSATURE

maison-ossature-metalliqueLes montants de l’ossature en acier sont positionnés sur la dalle de béton. L’espacement est propre à chaque système et à chaque projet, en fonction des charges à supporter, des contraintes de façade, de la section des aciers. Un contreventement est assuré par des travées horizontales, qui évitent l’affaissement de l’ensemble.

DOUBLAGE

Le remplissage de l'ossature s'effectue comme dans une maison à ossature bois. Un isolant est placé entre les montants d'ossature, prenant appui sur le panneau de contreventement. Le doublage, généralement en plaques de plâtre, vient recouvrir l'isolant. Il existe également des complexes de doublage, prêts à fixer sur l'ossature, intégrant l'isolant et la finition.

FINITION EXTERIEURE

Plusieurs possibilités sont offertes pour la finition extérieure. Un bardage métallique ou bois peut être directement vissé sur l'ossature acier. Mais il est également possible de fixer sur les montants des plaques (OSB, béton allégé...), destinées à accueillir un revêtement peint ou enduit. 

PLANCHERS

Le plancher bas est constitué par la dalle de béton sur laquelle repose la maison.

Les planchers intermédiaires associent généralement béton et acier. Il en existe de plusieurs types, dont le choix doit être effectué au moment de la conception générale de la structure.

  • Les coffrages autoportants sont réalisés avec des bacs acier placés entre les poutres métalliques horizontales, qui servent de support pour couler le béton, mais ne sont pas structurels.
  • Les planchers collaborants associent le béton et l'acier pour la structure du plancher, le premier pour la résistance aux efforts de compression et le second pour la résistance à la traction. Il est également réalisé avec des bacs, mais bosselés pour solidariser acier et béton armé.
  • Les planchers préfabriqués arrivent sur chantier prêts à assembler. Ils comprennent la finition de plafond, le bac acier, le béton, l'isolant et la sous-face côté sol, pour l'étage. Cette solution présente l'avantage d'une très grande rapidité sur chantier, mais limite le choix de l'isolan aux solutions proposées par les industriels.

Il existe également des solutions, plutôt dédiées au tertiaire mais applicables en maison individuelle, de planchers sans béton. Il est alors réalisé uniquement à base de plaques de plâtre, d’isolant et d’une armature en verre, sur la structure métallique. Cette solution a l’avantage de la légèreté, mais peut s’avérer moins performante d’un point de vue acoustique, si l’épaisseur d’isolant n’est pas suffisante.

LIBERTE DE FORME ARCHITECTURALE

La construction en ossature acier, tout comme l’ossature bois, offre une grande liberté. Les formes rondes ou courbes sont aisément réalisables, ce qui séduit notamment dans le cas d’une maison d’architecte, plus singulière. La maison sera en outre facile à faire évoluer, avec la possibilité d’étendre l’ossature pour un agrandissement au bout de quelques années. A l’intérieur, l’absence de murs porteurs vous permettra de redistribuer les pièces plus facilement.

Vous aurez également une très grande variété de choix de l’isolant, depuis la laine de verre jusqu’à la botte de paille. Il en ira de même pour la finition extérieure. Un bardage métallique soulignera par son design contemporain le choix de la structure, alors qu’une finition enduite rendra la maison conforme à son environnement.

RESISTANCE AU FEU

Le comportement au feu est l’un des points faibles des métaux dans la construction. L’acier doit donc être soit recouvert d’une peinture spéciale, solution retenue dans les bâtiments où le métal joue un rôle esthétique (charpentes et ossatures métalliques apparentes des vieux édifices, en particulier), soit recouvert d’un matériau ininflammable, comme le plâtre. Cette dernière solution est celle qui prévaut dans la construction de maisons individuelles en acier.

PERFORMANCE THERMIQUE

Comme dans toute maison à ossature, c’est le choix de l’isolant et son épaisseur qui feront la résistance thermique du bâtiment.

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


En savoir plus Construire Maison

Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres