Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le vendredi 5 juillet 2013

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Piscine : quel dispositif de sécurité choisir ?

piscine-securiteA-t-on vraiment besoin de le souligner, sécuriser sa piscine doit être la préoccupation majeure et permanente de chaque propriétaire. Malgré consignes, dispositifs, installations et le cadre strict de la réglementation, le bilan reste chaque été encore beaucoup trop lourd !

Les équipements de sécurité obligatoires

Depuis 2006, la loi impose aux particuliers d’installer un dispositif de sécurité pour les piscines dont le bassin est enterré ou semi-enterré. Le but est principalement de protéger les enfants en bas âge de la noyade. Les propriétaires de piscine doivent installer un des 4 équipements suivants :

1. Barrière de protection

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon :

  • à empêcher le passage d'un enfant de moins de 5 ans sans l'aide d'un adulte,
  • à résister aux actions d'un enfant de moins de 5 ans, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l'accès au bassin,
  • et à ne pas provoquer de blessure.

2. Couverture de sécurité (bâche)

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon :

  • à empêcher l'immersion involontaire d'un enfant de moins de 5 ans,
  • à résister au franchissement d'une personne adulte,
  • et à ne pas provoquer de blessure.

3. Abri (structure de type véranda recouvrant intégralement le bassin)

Il doit être réalisé, construit ou installé de façon :

  • à ce que le bassin soit inaccessible à un enfant de moins de 5 ans, lorsque l'abri est fermé,
  • et à ne pas provoquer de blessure.

4. Alarme

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon à ce que toutes les commandes d'activation et de désactivation ne puissent pas être utilisées par un enfant de moins de 5 ans.

Les systèmes de détection doivent pouvoir détecter tout franchissement du bassin par un enfant de moins de 5 ans et déclencher un dispositif d'alerte constitué d'une sirène. Cette dernière ne doit pas pouvoir se déclencher de manière intempestive.

Parmi ces dispositifs de sécurité, lequel choisir ?

Tous les dispositifs de sécurité de piscine homologués sont fiables. Le choix se fait selon trois principaux critères : le prix, l'esthétique, l'efficacité recherchée et le type de bassin.

1. Le prix

Le dispositif le moins cher est sans conteste l'alarme puisque les tarifs oscillent entre 400 et 3 000 € selon le système de détection choisi (immersion ou périmétrique).

Les barrières de protection arrivent tout de suite après avec des tarifs variant de 1 000 à 10 000 € selon le matériau, la technologie choisie et la taille du bassin.
Les solutions de protection les plus chères sont les couvertures rigides ou semi-rigides (de 1 200 € à plus de 9 000 € pour des volets roulants) et les abris (de 8 000 à plus de 30 000 €).

2. L’esthétique

L’alarme de piscine arrive aussi en première place puisque les dispositifs du marché sont quasi invisibles.

Les couvertures sont également particulièrement esthétiques.

Abris et barrières de protection pointent en fin de liste. Les premiers empêchent en effet de voir l'eau du bassin tandis que les secondes cassent les perspectives en emprisonnant le bassin.

3. Le type de bassin

En termes de type de bassin, sachez que certains dispositifs s'adaptent plus ou moins bien selon le type de bassin. Dans le cas d'une piscine aux formes complexes ou courbées, la couverture de piscine ou encore l'abri de piscine sont des protections plus complexes à installer, ils conviennent mieux aux piscines de forme standard.

4. L’efficacité

L’alarme apparaît comme la solution la plus simple à mettre en œuvre. Cependant, leur efficacité n’est pas absolue.

La barrière de protection autour de la piscine reste à ce jour le choix le plus souvent retenue. En effet, elle est d'une grande efficacité car elle oppose une barrière physique au passage.

Ne laissez jamais un enfant jouer près de votre piscine sans surveillance.

De la vigilance avant tout
- On ne le répétera jamais assez : un enfant quel que soit son âge doit toujours rester sous la surveillance d'un adulte.
- Il ne faut jamais relâcher son attention sous prétexte que la piscine est sécurisée : un abri ou une clôture peuvent être mal fermés, une alarme être débranchée, etc.
- L'éducation des enfants est primordial : respect des consignes de sécurité, apprentissage de la nage, mise en situation en cas de danger, etc.

Remise d'une note technique d'information

Le constructeur ou l'installateur doit fournir au propriétaire de la piscine, au plus tard à la date de réception de cette dernière, une note technique d'information indiquant :

  • les caractéristiques, les conditions de fonctionnement et d'entretien du dispositif
  • et les mesures générales de prévention et de recommandation pour éviter les risques de noyade.

Chacun de ces équipements doit être conforme aux normes édictées par l'Association Française de Normalisation (AFNOR).

Attestation de conformité

Les propriétaires de piscine ayant installé un dispositif de sécurité avant le 8 juin 2004 peuvent faire attester la conformité de leur installation aux exigences de sécurité, par :

  • un fabricant,
  • un vendeur ou un installateur de dispositifs de sécurité,
  • ou un contrôleur technique agréé par l'État dont la liste peut être obtenue auprès des directions départementales des territoires et de la mer (DDTM).


Les propriétaires de piscine ont également la possibilité, sous leur propre responsabilité, d'attester de la conformité du dispositif de sécurité de leur piscine en reprenant les termes d'un modèle réglementé.

Cette attestation n'est pas obligatoire. Toutefois, si ce document manque et qu'un accident survient à un tiers dans la piscine d'un particulier, la responsabilité du propriétaire de la piscine peut être engagée.

Si vous enfreignez la loi, vous risquez une amende de 45 000€.

Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres