Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Ouvertures et escalier d'accès aux combles

L’aménagement des combles nécessite de percer des ouvertures, d’une part pour y accéder et d’autre part pour y apporter la lumière du jour.

L’escalier d'accès aux combles amenagés

Aménageemnt d'un escalier dans les comblesLa création d’un escalier peut paraître anodine, mais c’est un point-clé du projet d’aménagement.

Il faut calculer avec précision son implantation, pour limiter son volume, le faire partir d’un endroit non gênant et le faire arriver au point pertinent permettant de distribuer l'accès aux différentes pièces des futurs combles aménagés.

L’escalier hélicoïdal est le moins encombrant (moins de 2 m² de surface au sol) et le plus adapté pour des combles aménagés, car la cage est très réduite. Seule limite, l’étroitesse du passage, si vous êtes amené à porter des objets encombrants vers les combles de façon régulière. Il faudra alors recourir à un escalier droit ou à angle, à condition de disposer de la surface suffisante (plus de 2,20 m²). Quelle que soit la forme retenue, la hauteur de confort normal des marches est de 17 cm. Une plus grande hauteur de marche vous fera gagner de la place, mais au détriment du confort de déplacement.

En termes esthétique, tous les choix sont permis (voir Équipement). Veillez, en particulier en cas d’escalier tournant, à choisir un matériau non dérapant pour les marches !

Les fenêtres dans les combles amenagés

Création d'ouverturesPour créer des ouvertures dans les combles aménagés et apporter la lumière naturelle, deux solutions s’offrent à vous : la fenêtre de toit ou la lucarne. La première laisse entrer davantage de lumière, mais la seconde favorise la vue.

La fenêtre de toit s’insère entre les chevrons de la charpente. Des cadres spécifiques existent pour la rénovation (voir Les équipements). Elle est équipée au minimum d’un double vitrage. Il en existe avec du triple vitrage, particulièrement intéressant sur les pans de toiture exposés au nord et ne bénéficiant pas d’apports solaires. Plusieurs types d’ouverture existent, selon les fabricants (voir Les équipements). Le choix dépendra de la hauteur à laquelle elle est positionnée et du volume intérieur disponible dans les combles. Un espace réduit rend nécessaire une fenêtre ouvrant totalement sur l’extérieur. Une fenêtre placée en hauteur sera plus aisément maniable avec une poignée située en partie basse.

L’autre possibilité consiste à créer une lucarne. Ce motif architectural ancien donne du cachet à la façade. Il faut s’assurer qu’elle est autorisée dans le plan local d’urbanisme. La lucarne est constituée par une ossature bois, qui part de la charpente. Plusieurs formes existent, avec des noms très évocateurs : en guitare (arrondie vers l’extérieur), pignon (avec une partie haute en triangle), à chien assis, en œil de bœuf… La lucarne est couverte par un matériau similaire à celui de la toiture. Elle est plus technique que la fenêtre de toit, et donc sensiblement plus coûteuse (voir Budget). 

Besoin d'installer un escalier ?

Budgétiser votre projet en quelques clics !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres