Ecrit par Gilles de crée-ma-maison , le lundi 5 mai 2014

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(0)

Isoler les combles

L’aménagement des combles passe presque toujours par des travaux d’isolation. En effet, même si vos combles sont isolés, le niveau risque fort d’être insuffisant pour aménager des pièces confortables en respect des nouvelles réglementations thermiques !

 

Isolation des combles

1Le CONFORT D’HIVER - La première dimension à travailler est celle du confort d’hiver. Les combles peuvent bénéficier de la chaleur de la maison, qui monte. Mais il vaut mieux isoler le plancher (voir ce chapitre) et isoler les combles, pour ne chauffer que les volumes utiles.

Pour le confort d’hiver, le principe est relativement simple : il faut opter pour une épaisseur importante d’isolant. L’insufflation est une technique couramment utilisée dans les combles, pour des raisons pratiques : l’isolant est soufflé derrière une paroi, ce qui évite les chutes en cours de chantier. Si des travaux sont nécessaires en toiture, vous pourrez vous tourner vers les panneaux sandwich, placés entre les chevrons (lien Je rénove > La toiture).

Autre élément du confort d’hiver, le vitrage. L’aménagement des combles passe très souvent par la création de fenêtres de toit ou de lucarnes. Il faut choisir un vitrage performant (voir Je rénove > Portes et fenêtres).

2Le CONFORT D’ETE - Mais le confort de vie dans les combles ne se limite pas à la saison hivernale. Les surchauffes sont fréquentes sous les toits, en plein été.

Pour les éviter, plusieurs ingrédients sont à marier. Tout d’abord, isoler les combles avec un produit présentant un bon déphasage thermique (temps que l’isolant met à restituer la chaleur accumulée), d’une dizaine d’heures (voir Je rénove > J’isole). Les produits minces réfléchissants, sur une charpente bien ventilée, peuvent aussi s’avérer intéressants en complément de l’isolation, grâce à leur surface en aluminium qui réfléchit le rayonnement solaire. Enfin, une protection extérieure de vos fenêtres, avec éventuellement une commande domotique qui permet la programmation horaire ou le déclenchement automatique à partir d’une certaine température, jouera un grand rôle !

3Le confort ACOUSTIQUE - Les combles constituent la caisse de résonance de la maison. Vous y entendrez les bruits intérieurs, mais aussi les bruits extérieurs (avion, circulation…). Intégrer cette dimension dans le projet d’aménagement contribue au confort de la pièce ! Choisissez donc des isolants dont les caractéristiques acoustiques sont adaptées aux sources de bruit  de votre environnement, et des vitrages avec un bon coefficient de réduction acoustique (Rw) pour les lucarnes ou les fenêtres de toit.

4Un air sain LA VENTILATION - N’oubliez pas que l’isolation entraîne un phénomène de condensation. Il est donc indispensable de prévoir une ventilation des combles aménagés, en particulier en présence d’une pièce d’eau. L’idéal est de raccorder les combles à la ventilation générale de la maison. Cette opération sera relativement simple si vous êtes amené à intervenir sur le plancher. A défaut, vous pouvez opter pour une ventilation autonome du comble. Une ventilation mécanique répartie (VMR) peut suffire : l’air circule d’une pièce à l’autre, converge vers la pièce d’eau et est évacué vers l’extérieur.

Pour tout savoir sur l'aménagement des combles parcourez notre rubrique "Aménager les combles"

Besoin de rénover votre isolation ?

Budgétisez votre projet en quelques clics !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres