Ecrit par Stéphane de cree-ma-maison , le mardi 13 août 2013

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(2)

Construire en combien de temps

La construction d'une maison c'est une aventure sans date de fin certaine. S'il faut compter généralement une année entre la signature du contrat et la réception, le temps d'attente variera d'un chantier à l'autre.
Voici les grandes étapes de la construction, avec pour chacune, les facteurs qui influent sur les délais.

sablier 39310067

Avant les travaux, l'administratif

Après plusieurs visites, vous avez fait votre choix et trouvé le constructeur, l'architecte ou l'entreprise qui bâtira votre maison.
Le contrat est signé. Vous vous attendiez à ce que le premier coup de pelle soit donné dès le lendemain. Mais il faut tout d'abord obtenir le permis de construire. La mairie a deux mois pour vous l'octroyer. Silence vaut acceptation. Ne commencez pas les travaux avant la validation de votre demande, vous vous attireriez les foudres de la municipalité !

Une fois le permis obtenu, vous pouvez démarrer. Mais il doit être affiché en mairie et sur le terrain. Les tiers (voisinage, notamment) ont deux mois pour contester auprès du tribunal administratif.

Gros oeuvre : terrassement et fondations

Les premiers gestes techniques sur votre terrain ressembleront davantage à de la démolition qu'à de la construction. Pelleteuses et bulldozers procéderont au terrassement, qui donnera au terrain sa forme finale. Puis le creusement démarre, pour accueillir les réseaux et les fondations.

Ces dernières supporteront votre maison. Elles doivent être adaptées à la nature du terrain. Un sol argileux et meuble appellera bien plus de précautions qu'un terrain standard. Des fondations courantes nécessitent quelques jours de chantier. Mais si vous devez opter pour un procédé sur pieux, par exemple, les délais s'allongent un peu.

N'oubliez pas que le béton nécessite toujours un temps de séchage pour atteindre sa meilleure résistance à la compression. Ne vous étonnez donc pas si l'entreprise observe, après coulage des fondations, quelques semaines de délai. Elles sont nécessaires pour une parfaite solidité de l'ouvrage final.

Combien de temps durent en tout les opérations de terrassement et de mise en place des fondations ? Dans l'espoir que tout se passe bien, cette phase peut aller relativement vite et qu'entre le démarrage et le coulage de la dalle, il se déroule entre deux et trois mois. Mais tout dépend du climat. La pluie, les grandes chaleurs ou les grands froids empêchent de travailler et retardent d'autant les chantiers !

charpente-et-couvertureGros oeuvre : la structure et la charpente

La seconde grande étape, c'est le montage des murs et des planchers intermédiaires. Les délais dépendent de la solution technique retenue.
Pour les maisons maçonnées (bloc béton, brique...), tout se déroule sur chantier. L'opération est donc assez longue.
En revanche, dans le cas des maisons à ossature (bois ou acier), seul l'assemblage s'effectue sur chantier, les profilés ayant été dimensionnés en atelier. Les opérations sont donc beaucoup plus rapides : l'ossature est mise en place sur la dalle, puis les panneaux de contreventement sont vissés. Quelques jours suffisent !
Tout va encore plus vite dans le cas des maisons préfabriquées, notamment en bois. Les pans de mur arrivent entiers par camion. Un engin de levage les attend sur chantier. En une journée, tout est bouclé.

La charpente d'une maison neuve est le plus souvent industrielle (système de fermettes). Lorsque tous les composants sont assemblés et le toit bâché, la maison est mise hors d'eau. C'est une première étape décisive !

Vous avez alors passé le gros des opérations. Mais alors que l'essentiel des travaux était réalisé par le maçon (et le charpentier dans le cas d'une maison à ossature bois), vont désormais intervenir une série de corps de métier qui doivent se coordonner.

Les menuiseries et la couverture

Pour que la maison soit hors d'air, il faut installer les portes et fenêtres extérieures. Dans le même temps, le couvreur peut positionner sur le toit les tuiles ou les ardoises.

Rien de bien long dans ces opérations, qui ne nécessiteront que quelques jours. Attention toutefois aux conditions climatiques, qui peuvent ralentir le couvreur.

Façade

Les opérations de façade peuvent débuter. Pose du bardage, de l'enduit, de la peinture... : c'est le bon moment. Si vous avez opté pour une isolation par l'extérieur, elle sera mise en oeuvre à ce moment.
Prévoir une bonne semaine de chantier, ces travaux sont assez rapides.

Chape

Quelques heures suffisent pour couler une chape sur la dalle, pour accueillir ensuite le sol de vos rêves. Mais attention, cette étape a une forte incidence sur le planning de chantier. Pas question en effet de recouvrir la chape avant un mois, le temps que toute l'humidité se soit évaporée. Néanmoins, les autres travaux peuvent se poursuivre.

Doublage, isolation... et étanchéité à l'air

En intérieur, le plaquiste va commencer la pose de l'isolant, puis du doublage (généralement une plaque de plâtre).
Ces travaux sont courants, mais nécessitent un soin particulier.
Dans les maisons labellisées BBC ou répondant à la réglementation thermique 2012, il est recommandé d'effectuer à ce stade une première mesure d'étanchéité à l'air.
Lorsque les murs sont assemblés et revêtus à l'extérieur, et que l'isolant et le doublage sont posés, il est temps de mesurer les fuites. Il est encore temps d'agir ! Mieux vaut intervenir dès maintenant plutôt que de se rendre compte d'un défaut d'étanchéité à l'air en toute fin de chantier.
Comptez une demi-journée pour la mesure.

Gaines et équipements

Lorsque le doublage est posé, l'électricien et le plombier peuvent passer les tuyaux et les gaines. Mais attention, leur intervention aura un impact sur la performance de la maison. En effet, toujours pour l'étanchéité à l'air, il n'est pas question de percer l'enveloppe performante ! Le plombier, et surtout l'électricien devront prendre des précautions.
Une fois les câbles installés, ces professionnels pourront mettre en place les équipements techniques (toilettes, douche, équipements électriques, radiateurs...).

Finitions

Viennent ensuite les finitions, dernière étape du chantier. Selon le contrat que vous avez signé, les murs seront nus ou peints. Il arrive en effet que les constructeurs proposent une livraison " à finir ", afin d'abaisser les coûts et les délais et de permettre à chacun de personnaliser comme il l'entend.

Une fois détaillées ces différentes étapes, chacun comprendra qu'un chantier ne peut se dérouler à toute vitesse. Interactions entre différents métiers, aléas climatiques... : difficile d'évaluer avec précision le calendrier.
Soyez présent sur le chantier, posez les questions nécessaires, interrogez l'architecte et les entreprises.
Et soyez présent sur le chantier.
Comment donc... nous l'avons déjà dit ?

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres