Ecrit par Stéphane de cree-ma-maison , le jeudi 22 août 2013

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(1)

Prix catalogue et prix réel de la maison

Le prix de la maison de vos rêves qui figure sur le catalogue, fixe un ordre de grandeur et permet les comparaisons. Mais il ne correspond pas au prix final que vous paierez. Explications.

plan maison

Les mauvaises surprises du terrain

La maison est proposée indépendamment du terrain sur lequel elle sera érigée. Par conséquent, toute mauvaise surprise viendra faire gonfler le prix. Sur un sol trop humide, il faudra prévoir un vide-sanitaire et installer un système de drainage.
Si le terrain n'est pas viabilisé, des coûts supplémentaires seront aussi à prévoir. Les impositions du plan local d'urbanisme (PLU) relatives à la hauteur des constructions, à l'espacement entre les constructions ou encore à l'orientation des façades pourront elles aussi réserver de mauvaises surprises.

Les raccordements

Pensez aussi aux divers raccordements et assurez-vous que le prix du constructeur intègre les branchements électriques et le raccordement aux réseaux d'eau potable et des eaux usées.

La personnalisation

Les prix des constructeurs sont généralement donnés pour les finitions les plus basiques. Toute personnalisation ou toute amélioration que vous souhaiterez apporter à la façade (revêtement particulier, volets ou fenêtres plus hauts de gamme, tuiles colorées...) entraîneront un surcoût.
Demandez des devis précis pour chaque modification que vous souhaiterez apporter !

Aménagements et équipements

De même, le prix catalogue est donné pour les aménagements les plus simples. Si vous souhaitez faire évoluer le modèle de cuisine aménagée, opter pour une salle de bains un peu plus cosy ou encore choisir des portes intérieures ou un escalier un peu particulier, cela engendrera à nouveau des surcoûts.
Les finitions intérieures (peintures murales, revêtements de sol) ne sont souvent pas comprises dans le contrat, afin de limiter le prix final et de permettre au client de décorer à son goût. Encore une dépense à prévoir, qui sera toutefois limitée si vous effectuez vous-même les travaux.

En conclusion :

Ne vous attendez pas à ne payer que le prix affiché sur le catalogue. Cibler par conséquent une maison légèrement en-dessous de votre plafond de dépense, afin de conserver une marge de manoeuvre pour faire face aux mauvaises surprises et pouvoir demander les modifications qui vous tiennent le plus à coeur.

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres