Ecrit par Stéphane de cree-ma-maison , le jeudi 8 août 2013

Vous devez être connecté pour pouvoir marquer

Se connecter

mark
Réagissez(1)

Acheter ou faire construire : 6 critères pour décider

Selon votre expérience, votre région, vos objectifs d'investissement, vous avez certainement déjà quelques idées sur la question.
Voici six repères pour baliser votre réflexion, même si en définitive le choix est très personnel.

Navigation :
Votre caractèreVotre budgetVos délaisVotre idéalVotre prioritéVotre mode de vie

1  Votre caractère

Un choix très personnel, ça signifie que même s'il y a des critères « raisonnables », c'est votre motivation et votre manière de conduire vos projets qui aura le dessus.
Vous imaginez faire construire ? Dites-vous que même si tout se passe bien, vous aurez beaucoup d'étapes à franchir, pas mal d'interlocuteurs et d'entreprises à suivre, des imprévus à gérer...

  • Donc, si la perspective d'organiser une semaine de vacances en famille vous donne des sueurs froides, réfléchissez avant de vous engager...
  • Vous êtes un pro de l'organisation et de la négociation ? Vous aurez sans doute plaisir à suivre de A à Z votre projet de construction.

pret-taux-zero2  Votre budget

C'est votre question déterminante : quelle est la solution la moins chère ?
Notre réponse est très claire : ça dépend !

  • Dans les régions où le foncier est abondant (comme par exemple loin des très grandes agglomérations), il est possible que vous vous en sortiez pour 150 000 € tout compris (environ 50 000 € de foncier et 100 000 € de bâti), pour une maison standard, avec un bout de jardin.
  • Mais dans les régions où la pression foncière est forte (typiquement à proximité des grandes villes), cette somme ne représente même pas le prix du terrain ! De surcroît, certaines régions, telles que l'Ile-de-France, cumulent un foncier cher avec un prix élevé des entreprises de bâtiment.

Dans ce cas, il sera évidemment plus avantageux de se tourner vers un bien existant.

Dans tous les cas, vous devez prendre tous les coûts en considération.
Typiquement, dans le neuf, les frais de notaire moindres peuvent être neutralisés par les coûts cachés souvent élevés (lire article consacré à cette question).

3  Vos délais


Le temps dont vous disposez est le second facteur véritablement quantifiable à considérer.

  • Le délai de prise de possession de votre nouveau bien
    Si vous êtes muté dans trois mois et qu'il vous faut déménager avant cette date, vous avez déjà un premier élément de réponse : la maison neuve ne sera pas prête !
    Achetez alors un bien existant ou prévoyez de louer un appartement le temps que votre projet sorte de terre (à porter au coût total du projet bien sûr).
  • Le temps de vie dans cette maison.
    Si vous n'envisagez de n'y passer que quelques années ou qu'il existe un risque de ce type, soyez vigilant sur votre projet de construction.
    Un surcoût peut s'amortir dans le temps, mais vous faire perdre de l'argent à court terme, en décorrélant le coût total de votre maison du marché environnant.

pelle-jardin 42846803 XS

4 Votre idéal

La maison de vos rêves, justement, existe-t-elle ?

Si vous n'envisagez pas de vivre ailleurs que dans le bâtiment que vous avez toujours imaginé et amélioré au fil des ans, faites construire. En revanche, si vous vous sentez bien à condition d' "habiller" votre bien et que vous êtes sans idée à priori de votre logement idéal, vous trouverez sûrement la maison qui vous convient sur le marché.

5  Votre priorité : charme ou performance ?

Les maisons existantes ont une performance énergétique globalement plus faible que les maisons neuves. Tout dépend donc de votre priorité : charme ou performance.

  • Si vous ne vibrez qu'au milieu des pierres centenaires sur lesquelles grimpe une glycine, préférez l'original à la copie et optez pour l'ancien.
  • Vous voulez une maison très performante, avec une faible consommation énergétique ?
    La construction neuve paraît préférable, que ce soit du point de vue de la structure (qui assure de la fraîcheur en été dans les régions chaudes) ou de celui du terrain (pour vous permettre typiquement d'installer de la géothermie ou une piscine, ou pour choisir la meilleure disposition bioclimatique - voir article sur la conception bioclimatique).

6  Votre mode de vie : ville ou campagne ?

L'avantage de la construction neuve va aux zones de faible densité, où le foncier est abordable.
Si vous recherchez la vie de village, voire la solitude en famille, vous pouvez envisager la construction d'une maison.

Les centre-villes offrent par définition peu de terrains libres, et fatalement plus coûteux. Si vous recherchez la proximité des commerces, écoles, la qualité de desserte en transports, l'accès aux services publics, alors, à l'évidence, l'ancien est sans doute préférable.
Mais il subsiste dans certaines agglomérations des terrains abordables, que l'on peut dénicher avec un peu de ténacité et de patience ...

Envie de construire votre maison ?

Passez du rêve à la réalité en budgétisant votre projet !


Sur le même sujet

Les articles les + lus

Derniers articles en ligne

Devis gratuit en quelques clics !

Diaporamas de la communauté

Découvrez nos membres